Accès à Conradpro.fr | Newsletter
Commande directe | Aide & services
Partenaire de toutes vos idées --- 750 000 références --- Livraison 24 h --- Satisfait ou remboursé
Mon
panier ( 0 )

En créant le CubieBoard, les développeurs ont repris le principe du Raspberry Pi, mais doté d’un SoC plus ouvert. Ce nano-ordinateur se présente sous la forme d’une machine monocarte acceptant de nombreuses extensions. L’ordinateur monocarte CubieBoard peut fonctionner sous Android 4 ou diverses distributions Linux telles Debian ou Ubuntu et peut également être utilisé en tant que NAS.

Les origines du CubieBoard

Initialement basé sur un processeur ARM AllWinner A10, la version 2 de l’ordinateur monocarte CubieBoard héberge depuis juin 2013 un SoC AllWinner A20 (processeur Cortex A7).

Les spécifications du CubieBoard

Dans sa version 2, l’ordinateur monocarte CubieBoard dispose de 1 GO de RAM et de 4 GO de mémoire flash. Il offre des ports HDMI, LAN (10/100 Mo/s), USB 2.0 et accepte les cartes au format MicroSD. Une carte d’extension est équipée d’un port VGA et donne la possibilité d’ajouter une multitude de commandes pour des périphériques ou par exemple commander un écran tactile. Une fois installé dans un des boitiers disponibles, le CubieBoard devient un ordinateur à part entière, malgré une taille des plus réduites.

Applications du CubieBoard

Si l’ordinateur monocarte CubieBoard est parfois utilisé en cluster, il est parfait pour le prototypage et le débogage d’applications. Le nano-ordinateur peut également être utilisé comme ordinateur de bureau en exploitant les applications bureautiques standards tels un traitement de texte ou un tableur. Il peut également être utilisé comme media-center au travers d’un logiciel comme Android TV ou autres.

Le CubieBoard et la domotique

En supplément des applications bureautiques et multimédias, le CubieBoard est en mesure de rendre de nombreux services dans le domaine de la domotique. Sa puissance et la présence de nombreux ports permettent le développement d’applications complexes. Les objets connectés ayant le vent en poupe, ce nano-ordinateur peut se révéler une excellente base de contrôle ou un relais des données envoyées depuis son smartphone pour commander des appareils très divers.

Le CubieBoard ou Raspberry Pi

Un avantage majeur de l’ordinateur monocarte CubieBoard par rapport au Raspberry Pi est sa meilleure intégration d’Android, une version ayant été spécifiquement modifiée pour exploiter pleinement la puissance de ce matériel. Sensiblement plus cher que le Raspberry Pi, le CubieBoard bénéficie d’une communauté moins étoffée. Il faut toutefois souligner que la sortie du CubieBoard est plus récente et que le soutien à ce nano-ordinateur prend d’autant plus de poids qu’Android est le système d’exploitation majoritaire sur les smartphones. L’intégration parfaite du CubieBoard à cet OS est un atout qui ne peut qu’attirer de nombreux développeurs.

Même si le matériel n’est pas libre, la diversité des systèmes pouvant fonctionner sur le CubieBoard lui ouvre de nombreuses portes. Associés aux puissantes fonctions multimédias, cet ordinateur monocarte CubieBoard offre un système complet avec des applications faciles à tester. Le CubieBoard est par conséquent promis à un bel avenir associé à de nombreuses évolutions.