Accès à Conradpro.fr | Newsletter
Commande directe | Aide & services | Nous contacter
Livraison gratuite dès 59€ d'achats avec le code 43309 (voir modalités)
Conditions de l'offre
(1) Offre valable jusqu'au 28/05/2017 inclus, uniquement sur www.conrad.fr. En indiquant le code avantage 43309 dans votre panier, vous bénéficiez, dès 59€ d'achats, de la livraison offerte à domicile ou en Point Relais en France métropolitaine, hors livraison en 24 et 48 heures, hors colis volumineux (articles marqués avec la mention ''Des frais supplémentaires de livraison peuvent être demandés pour ce produit.'' sur leur fiche produit). Valable une seule fois par client, non cumulable avec une autre offre en cours.
Mon
panier ( 0 )
 

6 étapes clés pour réussir votre réseau ferroviaire

  1. Choisissez le rapport de réduction (échelle) ►
  2. Choisissez un mode d’exploitation ►
  3. Choisissez un thème et une époque ►
  4. Choisissez votre nombre de voies ►
  5. Définissez le tracé des voies et la disposition ►
  6. Réalisez votre décor ►

1. Choisissez le rapport de réduction (échelle)

Le rapport de réduction du réseau est le premier paramètre à définir avant de concevoir votre réseau ferroviaire. Il sera choisi en fonction de l’espace disponible, du thème représenté, et surtout de vos préférences. Les principaux rapports de réduction en modélisme ferroviaire sont les suivants :

Les échelles les plus courantes sont le H0 (1/87) et le N (1/160). À ces rapports de réduction, il est parfois ajouté un suffixe qui précisera l’écartement des voies sur une échelle donnée. “m” pour la voie métrique (principalement utilisée en Suisse) et “e” pour la voie étroite (voie industrielle ou decauville). Par exemple : H0m = 1/87 écartement des rails = 12mm ; H0e = 1/87 écartement des rails = 9mm.

2. Choisissez un mode d’exploitation

Le système d’exploitation d’un réseau est le dispositif qui permet la circulation des trains, la distribution du courant électrique dans les rails, et donc dans les locomotives. Jusque dans les années 1980, les systèmes étaient analogiques. Les découvertes en électronique et en microélectronique ont permis une exploitation digitale.

Visuel mode d'exploitation

Analogique

Le courant circule dans les rails en continu, en faisant varier la tension de ce courant, on agit sur la vitesse du train. En inversant les polarités (+ et -) dans les rails, on les fait reculer.

Digital

Le courant qui circule dans les rails est alternatif. Il fournit le courant de traction et transmet des signaux de commandes qui sont décodés et transformés en instruction : marche avant, marche arrière, arrêt, allumage des lumières, bruitage etc. Ce système est en pleine expansion car il permet une exploitation réaliste : on peut faire évoluer les locomotives en même temps, sur la même voie, indépendamment les unes des autres. Les cartes de programmation Arduino sont fréquemment utilisées pour commander les différents signaux.

3. Choisissez un thème et une époque

Visuel thème et époque

Le thème

Donner un thème à votre réseau ferroviaire revient à donner un sens à votre création. Il existe une multitude d’objectifs pour votre réseau ferroviaire : relier deux villes par une ligne principale à double voie, réaliser un embranchement entre une ligne principale et secondaire, simuler un trafic de marchandises dans une zone industrielle, reproduire un chemin de fer destiné à l’exploitation forestière ou minière. Vous pouvez, bien évidemment, mélanger ces différentes constructions. Il est primordial de se fixer un objectif réalisable et cohérent.

L’époque

Le choix de l’époque conditionne le type de matériel roulant, les installations ferroviaires, les bâtiments… Que vous soyez attirés par les machines à vapeur ou par les TGV, ou par toutes les machines électriques et diesel, votre réseau se doit d'être cohérent. Néanmoins, vous pouvez laisser libre cours à votre imagination, mélanger les époques et le matériel, l’important étant de prendre du plaisir. Vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des principales époques :

Époque I
jusqu'en 1925
Époque II
1925 à 1945
Époque III
1945 à 1970
Époque IV
1970 à 1990
Époque V
1990 à 2005
Époque VI
depuis 2005

4. Choisissez votre nombre de voies

Vous avez le choix entre un système 2 ou 3 rails. Le système 3 rails est adopté par la marque Marklin. La majorité des autres marques proposent un système 2 rails. L’avantage du 3 rails est la facilité d’utilisation, vous n’avez presque pas d’entretien à prévoir au niveau des voies et des roues des locomotives. Le risque de court-circuit électrique sur le réseau est faible grâce à la présence du 3ème rail. L’avantage du 2 rails est que le choix de produits est beaucoup plus important. De nombreuses marques notamment françaises utilisent les 2 rails. Vous pouvez également trouver plusieures échelles : H0, N1, Z, etc.

Visuel nombre de voies

5. Définissez le tracé des voies et la disposition

Pour le tracé des voies, vous avez différents outils à votre disposition comme les logiciels de CAO (AutoCAD), les normographes ou encore de simples photocopies des voies à l’échelle que vous souhaitez. On retrouve certaines formes de base comme l’ovale, le va-et-vient qui nécessite une remise en tête des locomotives et un contrôle manuel (hormis pour le va-et-vient automatique). On trouve également “l’os de chien” qui peut être en simple ou double voie mais aussi des configurations particulières comme une zone industrielle qui nécessite une voie d’évitement. Il y a aussi le cisaillement qui est l’embranchement d’une voie secondaire sur une double voie.

Visuel tracés et disposition

La disposition dans la pièce est un élément majeur à prendre en compte. En effet, il faut que vous ayez un minimum de place pour travailler correctement. Certains critères vous faciliteront la tâche. L’idéal est de placer votre système ferroviaire au centre de la pièce, à une hauteur de 1,2 mètre pour le point le plus bas, le tout dans un local éclairé, ventilé et sec.

6. Réalisez votre décor

Visuel décor

Pour le décor, vous devez penser à sa conception dès le départ : “Le vrai chemin de fer s'implante sur un décor existant et non l'inverse.”. Vous pouvez créer vos décors en vous basant sur votre support de départ, cela vous garantira une conception solide et modulaire de votre réseau. De plus vous aurez accès facilement aux différents éléments : câblage, moteur d'aiguillage, etc...

Visuel décor

Imprimez votre décor en 3D !

Une imprimante 3D va superposer des couches de matières (filament, poudre) selon un fichier 3D (au format STL ou OB). Cette superposition va créer un objet, dans le cas présent votre décor. Les possibilités de créations sont infinies, vous pouvez trouver des fichiers décor en ligne mais vous pouvez également créer votre propre décor via un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO).

Imprimante 3D Ultimaker

Ces imprimantes sont de plus en plus utilisées pour la création de décor. En effet, elles disposent de nombreux avantages :

- Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination.
- Un contrôle total sur la création.
- Le coût d’achat d’une imprimante est élevé mais rapidement rentabilisé.
- Vous pouvez utiliser l’imprimante pour d’autres objets (jouets, outillage, maquettes, etc).

Retrouvez notre sélection
de matériel roulant et rail