Accès à Conradpro.fr | Newsletter
Commande directe | Aide & services | Nous contacter
Retours gratuits pour Noël ►
Partenaire de toutes vos idées --- 750 000 références --- Livraison 24 h --- Satisfait ou remboursé --- Tél : 0 892 895 555*
Mentions légales
(1) Offre valable jusqu'au 17/12/2017 inclus, uniquement sur www.conrad.fr. En indiquant le code avantage 43330 dans votre panier, vous bénéficiez d'un casque de réalité virtuelle Headmount Google 3D en cadeau dès 59€ d'achats. En cas de rupture de stock de votre cadeau, Conrad se réserve la possibilité de le remplacer par un cadeau de valeur identique ou supérieure. Valable une seule fois par client, non cumulable avec une autre offre en cours. Vous bénéficiez également, dès 59€ d'achats, de la livraison à domicile ou en Point Relais offerte en France métropolitaine, hors livraison en 24 et 48 heures, hors colis volumineux (articles marqués avec la mention "Des frais supplémentaires de livraison peuvent être demandés pour ce produit." sur leur fiche produit). Valable une seule fois par client, non cumulable avec une autre offre en cours.
Mon
panier ( 0 )
Accueil > Nos Guides et Conseils > Auto > Maintenance et entretien >

Système de contrôle pour voiture

L'OBD : un système de contrôle électronique intégré à votre véhicule

OBD est l'abréviation de "On Board Diagnostics" (diagnostic embarqué) Il implique qu'un système électronique soit intégré au véhicule. OBD-2 ou OBD-II est le système OBD à son deuxième stade de développement.

Qu'est-ce que OBD ?

OBD est l'abréviation de "On Board Diagnostics" (diagnostic embarqué) Il implique qu'un système électronique soit intégré au véhicule. OBD-2 ou OBD-II est le système OBD à son deuxième stade de développement.

Le système OBD est né aux États-Unis, et plus précisément en Californie. Afin de réduire la pollution atmosphérique croissante générée par le trafic routier dans les mégalopoles de Los Angeles et de San Francisco, les autorités compétentes ont instauré dès 1988 des valeurs limites d'émission de gaz plus strictes pour les véhicules essence, et ont exigé des automobilistes un contrôle supplémentaire de leurs véhicules. En 1994, tous les autres États des États-Unis ont mis cette réglementation en application. En1996, OBD-2 est entré en vigueur, et les valeurs limites d'émission ont baissé à nouveau. À partir de 2001, OBD-2 a été en partie reprise en Europe sous l'appellation OBD ou EOBD.

Cette standardisation permet pour la première fois l'homogénisation du système de diagnostic pour la quasi-totalité des véhicules à l'échelle mondiale. Contrairement à une affirmation répandue, cette standardisation ne comprend pas que des valeurs relatives aux émissions de gaz, mais aussi des données sur l'électronique de la voiture dans sa globalité.

Le "D" de l'abréviation "OBD" signifie Diagnostic. OBD2/EOBD contribue ainsi à l'entretien des véhicules les plus récents et à la détection de leurs dysfonctionnements. Pour ce faire, des outils appropriés (appareil de diagnostic, scanner, analyseur) sont nécessaires. Toutefois, OBD n'est pas un système permettant de manipuler les compteurs ou d'optimiser les performances de la voiture, comme le prétendent à tort certains fournisseurs peu fiables.

Les fonctions d'OBD sont les suivantes :

Système de contrôle OBD
  • Contrôle continu de tous les composants ayant une incidence sur les émissions de gaz
  • Détection et signalement des augmentations significatives d'émissions à tout instant durant la totalité de la durée d'utilisation du véhicule
  • Garantie d'une réduction durable des émissions de gaz
  • Protection des composants, par exemple du pot catalytique en cas de raté d'allumage
  • Sauvegarde des données relatives aux dysfonctionnements rencontrés
  • Mise à disposition d'une interface pour la lecture des données sauvegardées et des données de fonctionnement actuelles

Mon véhicule est-il équipé du système OBD-2 ?

Aux États-Unis, tous les véhicules neufs doivent être équipés de ce système depuis le 01/01/1996. Dans l'Union européenne, à compter du 01/01/2001, la norme Euro-3 a rendu obligatoire le système OBD-2, appelé EOBD en Europe, pour les véhicules neufs équipés d'un moteur à essence . Les véhicules diesel doivent être équipés du système EOBD depuis le 01/01/2003, et les camions depuis le 01/01/2005.

Les véhicules européens remplissant les conditions suivantes sont équipés du système OBD-2 :

  • Il existe une fiche semblable à celle du schéma de l'illustration ci-dessous ;
  • La classe d'émission "EURO-3" ou les classes d'émission supérieures sont inscrites sur les papiers du véhicule.

Illustration de connecteur

Broche 2 - J1850 Bus+
Broche 4 - Masse châssis
Broche 5 - Masse signal
Broche 6 - CAN High (J-2284)
Broche 7 - Sortie K (ISO 9141-2)

Broche 10 - J1850 Bus
Broche 14 - CAN Low (J-2284)
Broche 15 - Sortie L (ISO 9141-2)
Broche 16 - Tension de batterie (+)

Le connecteur se trouve généralement sous le tableau de bord ou le cendrier. Toutes les broches du connecteur ne sont pas utilisées. Selon le protocole utilisé, les fiches supplémentaires peuvent ne pas être raccordées aux broches de contact.

Ce voyant de dysfonctionnement jaune (MIL) existe dans les véhicules européens équipés d'un moteur à essence qui ont été construits à partir de l'an 2000.

Voyant de dysfonctionnement

Le voyant s'allume en cas de dysfonctionnement. S'il s'agit simplement d'un dysfonctionnement temporaire, le voyant se rallume après 3 cycles de conduite sans dysfonctionnement (départ, conduite, stationnement). La mémoire d'erreurs est effacée de l'unité de commande après 40 cycles d'échauffement sans dysfonctionnement.

Qu'est-ce que OBD 3 ?

Aux États-Unis, le successeur OBD-3 est déjà en cours de développement. En effet, le voyant d'avertissement (pour les dysfonctionnements) est simplement ignoré des conducteurs. On peut donc conduire un véhicule défectueux durant 2 ans (jusqu'au prochain contrôle technique/de pollution). OBD-3 doit signaler automatiquement par radio ou satellite les dysfonctionnements et les codes d'erreur ainsi que le numéro de série du véhicule à l'autorité compétente. Le propriétaire du véhicule est alors invité à le réparer dans un délai imparti. Les moyens techniques existent déjà et les conséquences sont actuellement débattues aux États-Unis.

En contre-partie, les véhicules équipés du système OBD-3 n'ont pas à se soumettre aux contrôles annuels et bi-annuels.