Accès à Conradpro.fr | Newsletter
Commande directe | Aide & services
Partenaire de toutes vos idées --- 750 000 références --- Livraison 24 h --- Satisfait ou remboursé
Mon
panier ( 0 )
 

Des Tekkies innovants !

Benoit - Ambassadeur Conrad - et son projet : la machine à musique.

Chaque année, Conrad offre l’opportunité aux férus de technique dont le leitmotiv est le Do It Yourself, de devenir Ambassadeur Tekkie ! Les Ambassadeurs Tekkies 2016 ont souhaité partager leur passion avec vous !


Etienne, Tekkie depuis 1996

Bonjour Etienne ! Peux-tu te présenter en quelques mots à la communauté Tekkie ?

Salut  ! Moi c’est Etienne, 33 ans, technicien en électronique dans un bureau d'étude en Haute-Loire. Je suis passionné par l’électronique depuis une vingtaine d'années.

Quels sont tes projets Tekkie ?

Je travaille depuis 1 an sur un gros projet : la conception et la fabrication d'un flipper.
Je souhaite modéliser et fabriquer un maximum d’éléments de celui-ci en m'inspirant des flippers des années 70/80. Ce projet sera réalisé sur plusieurs années.
J'ai quelques projets à terminer comme un cube LEDs 8x8x8 autonome (mémoire sur le cube) et personnalisable via un logiciel que je programme.
Je prévoie une évolution de ma montre connectée (miniaturisation).

Projet d’Etienne pour le concours Ambassadeurs Conrad : la montre connectée à un smartphone via une liaison Bluetooth.

Découvrez le tutoriel de la montre connectée

Jérémy, Tekkie depuis 2013

Alors Massden, racontes-nous qui se cache derrière ce pseudonyme  ?

Jérémy aka Massden, 24 ans, véritable touche-à-tout depuis tout petit. Je n'avais pas réellement de connaissances en électronique il y a 3 ans, mais ça m'a toujours fasciné. Maintenant que j'ai quelques acquis sur le sujet, mes "bidouilles" prennent une autre dimension.
Pour moi, l’électronique est un outil à la création qui permet de s'affranchir de toutes limites, avec comme seule contrainte, le devoir d'y passer suffisamment de temps pour résoudre l'énigme. C'est un peu comme de la magie.

Quels sont les produits phares que tu utilises pour tes projets ?

Pour l'instant, je réalise de petits projets, mais j’aime jouer avec les produits et leur donner une nouvelle vie. Par exemple pour une table lumineuse, je suis parti d'un écran cassé d'ordinateur portable, d'un compteur de voiture avec un Arduino, d’un GPS (avec horloge et température) et de nombreuses LEDs.

Depuis tout petit, je veux créer une voiture télécommandée ! Je savais que c'était possible, mais j'ignorais comment faire... Maintenant que j'ai acquis quelques connaissances, j'ai pu enfin commencer ce projet. À l'heure actuelle, cette voiture est contrôlée via Arduino à l'aide d'une manette de PlayStation (la dualshock 1). La manette et la voiture sont alimentées via des batteries Li-ion récupérées de PC portables. Grand enfant que je suis !

Concernant le lustre intelligent, c'est une petite lampe Steampunk de décoration contrôlée par Bluetooth. J'ai donc appliqué ce principe à une échelle plus grande, dans un domaine domotique, qui permet d'éteindre la lumière une fois dans son lit sans avoir besoin de se relever !

Projet de Massden pour le concours Ambassadeurs Conrad : le lustre intelligent Bluetooth.

Découvrez le tutoriel du lustre Bluetooth

Maxime, Tekkie depuis 2005

Bonjour Maxime, quel Tekkie es-tu ?

Je me présente, je m’appelle Maxime HIRT j’ai 19 ans, et j’étudie en GEII ( génie électrique et informatique industriel) à Lille.

Je suis passionné par la mécanique et l’électronique. Depuis tout petit je suis un vrai bricoleur !
Enfant, je construisais des machines en carton, avec des bouchons de bouteilles en plastiques en guise de boutons. Aujourd’hui, fini le carton ! Place à l’impression 3D et à mon projet de robotique industrielle «  Mrobot» !
Mon objectif est de créer une chaine de production automatisée de PCB.

Maxime, participant au concours Ambassadeurs Conrad.

Découvrez le tutoriel HomeMade domotique

Seulement 19 ans et déjà beaucoup de choses réalisées ! As-tu un rêve ?

Mon rêve en tant que Tekkie serait de faire connaitre mon projet, d’être accompagné par un grand groupe comme Conrad pour m’aider à le promouvoir et d’accéder à des connaissances techniques pour le finaliser.
Une citation me pousse à accomplir ce rêve : « C’est l’innovation qui fait la différence entre un leader et un suiveur.» (Steve Jobs)


Vincent, Tekkie depuis 30 ans

Tekkie à 1000% de l’aéronautique, raconte-nous d’où te vient cette passion Vincent...

J’ai 35 ans et je suis Ingénieur Aéronautique. Aussi loin que je m’en souvienne, je suis passionné par la technique et l’aéronautique. Enfant, je préférai démonter mes jouets que de jouer avec... Les épisodes de Mc Gyver n'ont pas aidé !
Deux citations issues du monde aéronautique, me motivent dans mes réalisations  :
- « Notre idée est irréalisable. Il ne nous reste plus qu’une chose à faire : la réaliser » (Latécoére)
- « La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer. » (Saint Exupéry).

Elles résument la difficulté d'un projet technique : ne pas se brider l'esprit (tout en respectant les lois de la physique tout de même) tout en gardant l'essence initiale de celui-ci pour ne pas le dénaturer.

Passionné depuis 30 ans, combien de projets as-tu réalisé ?

Des projets, j'en ai plein la tête. Ils n'ont pas nécessairement pour ambition de révolutionner le monde, mais surtout de me faciliter la vie (c'est mon côté flemmard), ou de me faire plaisir tout simplement.

Il y a les petits projets, ceux qu'on réalise le temps d'un week-end, par exemple, en remplaçant le thermostat mécanique HS (et hors de prix) de son réfrigérateur par un système électronique (qui est beaucoup plus économique).
Il y a eu aussi les projets étudiants. J'étais dans un club. Nous fabriquions des micro-fusées. C'est là que j'ai découvert les microcontrôleurs et tout ce qu'ils offraient comme possibilités.

Le projet dont je suis le plus fier, c’est celui que nous créons avec mes petits camarades de l'association Virtu'ailes : le simulateur Concorde. Il y a de l’électronique, de l’électrotechnique, de l'informatique, etc. Ainsi que des relations avec des industriels, des écoles / universités et aussi des politiques.
La première lampe s’allume sur le tableau des fusibles, les premières aiguilles s’activent, aucun court circuit ... Des moments forts !

Et puis, il y a bien sûr les projets professionnels. Voir un avion sur lequel on a travaillé pendant plusieurs années réaliser son premier vol, est une expérience riche en émotions.

Parles-nous de ton projet de simulateur de vol réalisé lors du concours Ambassadeurs Conrad ?

Le projet réalisé pendant le concours Ambassadeur est parti d'un besoin personnel, tout en sachant qu'il pouvait aussi intéresser les passionnés et notre association.
Mon souhait était de réaliser une interface de vol pouvant être connectée en Ethernet (ce qui facilite l’interface avec le simulateur de vol Flightgear).
Pour cela, j’ai trouvé une solution simple, efficace et économique pour refaire fonctionner de « vieux » instruments présents dans les années 70.

Projet de Vincent pour le concours Ambassadeurs Conrad : l’interface de simulateur de vol.

Découvrez le tutoriel de l'interface de simulateur de vol

Qui dit passion, dit rêve(s)... Quels sont les tiens ?

J’ai un rêve pour la planète : L'éducation pour tous, afin que chacun puisse connaitre les bases de la technique. Et, par conséquent, pouvoir se débrouiller, et savoir que les choses de tous les jours ne fonctionne pas par magie (quoiqu'il y a certains objets, je me pose encore des questions). De nouveaux projets verraient le jour, et cela faciliterait certainement la vie à biens des gens, tout en améliorant celui de notre planète.
Si je devais résumer ce rêve, c'est que tout le monde puisse avoir en soi un peu de Mc Gyver.

Mon 2ème rêve serait celui d'un avion, simple, silencieux, non-polluant, qui peut voler vite ou lentement, avec une autonomie quasiment infinie. Le genre de machine qui vous donne vraiment l'impression d'être un oiseau ! Peut-être qu'un jour

D'un point de vue plus terre-à-terre. Je pense avancer sur mon interface instruments et simulateur de vol pour essayer d'interfacer le plus grand nombre possible d'équipements. J'ai aussi une idée de domotique. Enfin, je souhaite faire des systèmes "avionables", mais là, c'est un autre monde, car il y a des normes et d'autres contraintes réglementaires à respecter. Les idées grandissent petit à petit.

Découvrez toutes les histoires de TekkiesAccueil