Accès à Conradpro.fr | Newsletter
Commande directe | Aide & services | Nous contacter
Partenaire de toutes vos idées --- 750 000 références --- Livraison 24 h --- Satisfait ou remboursé --- Tél : 0 892 895 555*
pour toute commande
de plus de 59€ d'achats
Livraison Point Relais® GRATUITE (livraison sous 4 jours) Livraison Colissimo 5,99€ (au lieu de 7,99€)
Mentions légales
(1) Soldes jusqu'à 85% sur une sélection de produits, dans la limite des stocks disponibles. Offre non cumulable, valable uniquement sur www.conrad.fr du 10 janvier au 20 février 2018
(2) Tarifs hors supplément colis volumineux (articles mentionnés par un camion bleu ou jaune , ou encore par la mention « Des frais supplémentaires de livraison peuvent être demandés pour ce produit » - voir section "Colis lourds ou volumineux"). Livraison en Point Relais® : commande de moins de 59€ d'achats = 4,99€. Plus de détails sur la livraison en Point Relais®. Plus de détails sur la livraison Colissimo.
Mon
panier ( 0 )
 

L'école des bricoleurs

Le savoir technique mérite d'être publié

Des livres et des kits d'apprentissage pour les Tekkies de demain. La maison d'édition Franzis-Verlag surmonte la crise du livre d'informatique, grâce à Markus Stäuble, son responsable produits.

Pas de domotique, pas de réfrigérateur intelligent, pas d'Internet des objets. Markus Stäuble est un père de famille qui met un point d'honneur à être toujours présent pour ses deux enfants. Pas question de ramener du travail à la maison. Mais parfois, le travail le rattrape ; en voyant son fils de quatre ans jouer sur le tapis avec sa nouvelle voiture Playmobil, Markus a immédiatement une nouvelle idée : et si on intégrait un moteur à la voiture ? Ne reste plus ensuite qu'à réfléchir : quel moteur choisir, comment le commander et le mettre en réseau ?

Recherches Google contre Bibliothèques spécialisées

Markus Stäuble raconte cette anecdote assis à son bureau devant son écran de PC. Il est entouré d'un bric-à-brac créatif : une étagère de livres pleine à craquer, une radio FM bricolée, divers composants. « J'ai la technique dans le sang », dit-il. Enfant, il testait le C64 et le langage de programmation Basic. Après le Baccalauréat technique, il étudie l'informatique, puis devient développeur pour un fournisseur d'accès Internet. En 2008, il rédige son premier ouvrage sur la programmation de l'iPhone. Aujourd'hui, le quadragénaire travaille dans un secteur dont on dit qu'il est en crise : il est responsable produits pour une maison d'édition spécialisée dans les publications informatiques.

Pour bon nombre de ses collègues, 2013 a été une année catastrophique. Trois maisons d'édition renommées ont mis la clé sous la porte. Ironie du sort : cette branche a longtemps prospéré grâce aux publications traitant d'Internet et se retrouve aujourd'hui dévorée par ce même Internet, qui permet aux clients potentiels de se renseigner rapidement et gratuitement. Les recherches sur Google menacent l'existence du secteur des livres spécialisés.

La maison d'édition Franzis-Verlag avait déjà entamé sa reconversion lorsque le secteur a connu ses premières difficultés il y a deux ou trois ans.

Plus de bricoleurs, moins d'intellos : une maison d'édition se réinvente

La maison d'édition située dans la région munichoise pour laquelle Markus Stäuble travaille, existe toujours. Elle a résisté à la crise. L'entreprise a adopté le slogan « La marque des experts ». Comment Markus et ses collègues ont-ils réussi à inverser la tendance ?
« Lorsque le secteur a commencé à rencontrer des difficultés il y a deux ou trois ans, nous avions déjà réorienté notre action ». Résultat : des titres comme « Word pour les seniors » ou « Internet pour les nuls » ont disparu du catalogue 2015. Franzis a radicalement changé d'image. Le cœur de métier basé auparavant sur le conseil dans les domaines de l'informatique et de l'électronique, est maintenant centré sur des thématiques techniques plus modernes et tendances : expérimentations avec Raspberry Pi et Arduino, robots, piratage et sécurité Internet, photographie numérique et édition des photos. Certaines des anciennes publications restent disponibles, comme le manuel d'utilisation de la dernière version de Windows, ou le « Manuel d'entraînement au permis de conduire 2015/2016 ».

Comment transformer un vieil aspirateur en minibar ?

Pour offrir une valeur ajoutée au lecteur, la maison d'édition doit proposer des contenus impossibles à trouver sur Internet. L'entreprise vise aussi bien les débutants que les bricoleurs avertis. Mais avoir une idée de départ ne suffit pas : le sujet doit être suffisamment riche pour remplir un livre entier. Les compétences de Markus s'étendent du bricolage au pilotage électronique. Son employeur surfe sur une tendance qui a émergé aux USA il y quelques années et qui arrive maintenant en Europe : les bricoleurs sont là, dans les Fab Labs ou les Repair Cafés.

Nous cherchons ce qui n'existe pas sur Internet et nous en faisons des livres.

Le mot d'ordre est simple : les bricoleurs ne veulent pas jeter les objets, mais les recycler de manière créative. Franzis leur propose les ouvrages adaptés : un spécialiste en recyclage explique par exemple comment transformer une machine à laver défectueuse en barbecue, ou un aspirateur mis au rebut en minibar. Un livre de biohacking permet de s'initier au bricolage biologique et à la biologie à faire soi-même, toujours dans l'esprit de rendre la technique et la science accessibles au plus grand nombre.

Le plus étonnant : un détecteur de chauve-souris à fabriquer soi-même

« 100 000 personnes environ se sont croisées dans les allées de la Maker Faire de New York », explique Markus Stäuble. « Nous n’en sommes pas encore là ». Ses collègues et lui visitent les salons liés à la technique et au bricolage en Allemagne et dans toute l’Europe. « Cela nous permet d’analyser le marché et de discuter avec nos lecteurs ». Markus prend sur l’étagère un kit de construction portant l’inscription "Détecteur de chauve-souris à fabriquer soi-même". « Le client n’achète pas seulement un livre mais un pack contenant un livre et des accessoires ». conclut Markus.

La tendance Raspberry Pi a atteint son apogée, ses successeurs sont les drones et les imprimantes 3D.

Il y encore quatre ans, les kits de Franzis étaient essentiellement des radios. « Nous avons ensuite souhaité étendre notre offre et avons sorti le détecteur de chauve-souris sur la proposition d'un client ». Pas de thématique tendance, pas de produit sur lequel tout miser et qui fait débat en interne : Franzis a suivi son instinct au lieu de se baser sur une analyse de marché, et son succès a créé la surprise. Entre temps, la maison d'édition a développé toute une ligne de produits à partir d'une idée saugrenue en apparence : des détecteurs de métaux et de brouillard électromagnétique, des sonomètres, des avertisseurs d'orage.

En remplaçant le kit radio par un détecteur de chauve-souris, Franzis a suivi son instinct plutôt qu'une analyse de marché.

Une maison d'édition-école pour les bricoleurs de demain

Dans la maison d'édition, Markus s'est taillé une réputation de « générateur d'idées ». En tant que chef de produit, il est responsable de 30 nouvelles parutions chaque année. « Il ne m'est pas possible de toutes les écrire ». C'est pourquoi Markus fait appel à des auteurs indépendants. Le kit expérimental concernant « l'Internet des objets » paru récemment fait cependant exception : il a développé le concept avec deux collègues et rédigé lui-même le manuel, « sur ce bureau ». Ce produit s'adresse particulièrement aux jeunes qui souhaitent apprendre « l'Internet des objets » de manière ludique. Mais pas seulement : « le kit expérimental peut être utilisé comme matériel pédagogique au collège ». Markus prend en main l'élément principal : une platine en forme de patte, pouvant être raccordée à divers capteurs. Le logiciel « FlowStone » contenu dans le kit permet de l'utiliser comme centrale de commande. La difficulté est progressive et les progrès rapides : le lecteur se familiarise d'abord avec les principaux éléments de la programmation, puis il peut effectuer des expériences. Une fois qu'un objectif est atteint, on passe à l'étape suivante.

J'ai la technique dans le sang», dit Markus Stäuble.

Mener des expériences avec "l'Internet des objets"

« Nous souhaitons montrer de manière amusante la façon dont fonctionne la connexion à l'Internet des objets du quotidien ». Markus Stäuble réalise une des étapes les plus difficiles : il raccorde la platine principale à l'ordinateur via USB et enfiche un capteur de température, un buzzer et un afficheur digital numérique. Il charge ensuite sur l'écran l'interface du programme correspondant. « Pour qu’une expérience fonctionne, il faut que les composants soient à la bonne place et correctement reliés ». Stäuble saisit sur son ordinateur une valeur limite : 32°. L’écran affiche pour l’instant 27°, la température ambiante de la pièce. Markus pose la main sur le capteur de température, la température affichée augmente immédiatement : elle atteint d’abord 32°, puis 43°. « La valeur limite est dépassée » explique Markus. Le buzzer émet un double signal sonore. C’est un exemple parfait pour l’Internet des objets : dans la vraie vie, il serait possible de raccorder un autre appareil au relais, par exemple un ventilateur qui se mettrait ainsi en marche lorsque la température de la pièce excéderait une certaine valeur.

Le bricoleur influence la maison d'édition

Franzis propose depuis peu, différents types de produits adaptés à une cible très jeune : « L'aventure électronique» et « Le petit bricoleur » permettent aux enfants de découvrir le monde de la science et de la technique. Les boîtes en fer « SmartKids »contiennent des composants électroniques pour réaliser des petites expériences. « Les autres éléments se trouvent déjà dans tous les foyers » dit Markus. « Nous montrons par exemple comment produire de l'énergie à partir de fruits et de légumes». Les livres de bricolage et les produits pour les enfants et les jeunes sont ceux qui connaissent la plus forte croissance chez Franzis. On pourrait presque dire de cette maison d'édition qu'elle est une école pour les futurs bricoleurs, avec Markus Stäuble comme professeur. L'homme qui a gagné un concours d'informatique quand il était enfant, soutient aujourd'hui les Tekkies et les ingénieurs de demain.

Enfant, j'ai testé le Commodore 64, aujourd'hui je développe des kits d'apprentissage pour les Tekkies de demain.

Markus Stäuble ne possède pas encore de réfrigérateur relié à Internet : « Pas le temps ». Et le moteur de la voiture de Playmobil de son fils ? N'est-ce pas là un sujet pour un consultant ? La maison d'édition a déjà sorti un livre montrant comment donner vie à des LEGO et les commander via un Smartphone. « On ne peut pas l'exclure», dit Markus en souriant. Sur son bureau se trouve un exemplaire du microcontrôleur Arduino, à côté d'un carton de Playmobil. « Je fais des essais ici ». Les bricoleurs changent le monde. Markus Stäuble est de ceux-là.

Découvrez toutes les histoires de TekkiesAccueil