Accès à Conradpro.fr | Destockage | Newsletter
Commande directe | Aide & services | Nous contacter
Mon
panier ( 0 )
Accueil > Nos Guides et Conseils > Loisirs > Modélisme >

Réglage des moteurs de modélisme

Réglez votre moteur RC en toute simplicité

Réglez votre moteur en toute simplicité !

Réglez les moteurs thermiques RC-CAR correctement !

Un débutant en nitro se pose beaucoup de questions : de quoi ai-je besoin pour commencer ? Que dois-je faire ? Comment régler le moteur précisément ? Que ne dois-je pas oublier ?

Bien que de nombreux kits de débutants soient proposés, les informations et les instructions qu'ils contiennent sont la plupart du temps très succintes.

À travers cette fiche technique, nous avons pour ambition de faire découvrir au pilote novice l'univers passionnant du moteur thermique et de lui apporter quelques conseils techniques.

L'équipement

L'équipement de base du pilote de voiture essence est plus important que celui du pilote de voiture électrique, Un bon équipement devrait contenir les éléments suivants :

Récipient pour carburant

Pour faire le plein, nous vous recommandons un petit récipient de 500ml facilement stockable. Vous économiserez ainsi une quantité non négligeable de carburant, et vous ménagerez aussi vos nerfs car il n'est pas du tout aisé de verser correctement le carburant dans la petite ouverture du réservoir de son modèle.

À savoir : avec un plein de 500ml, vous pouvez faire des tours de piste pendant une demi-heure environ.

Accu de démarrage

L'accu de démarrage sert à préchauffer les bougies pendant le démarrage. Il ne doit manquer dans aucun kit d'équipement !

Il existe différentes versions d'accumulateurs de démarrage :

Version 2

Image 13 Starter pour bougies de préchauffage avec accu intégré.

Version 1

Image 14 Batterie au plomb (2 V) avec soquet de préchauffage à pinces

Ces deux versions remplissent le même rôle.

À savoir : le soquet de préchauffage à pinces est également appelé starter pour bougies de préchauffage.

Clé à bougie

Indispensable pour desserrer les bougies de préchauffage! Lors de l'achat, nous vous conseillons de vérifier que la clé de taille 8 (correspondant à la dimension de la clé à bougie) ait une agrafe métallique ou un tube en silicone.

L'agraphe ou le tube contribue à faciliter le retrait des bougies de préchauffage. Simple mais efficace, l'utilisateur s'épargnera ainsi un travail laborieux de recherche à l'aide d'une petite pince.

Par ailleurs, ces agrafes métalliques ou ces tubes en silicone sont également disponibles à l'achat pour équiper ultérieurement votre clé !

Câbles de charge

Vous aurez besoin de 3 types de câbles d'alimentation :

  • 1 x pour la commande à distance, (connecteur femelle)
  • 1 x pour l'accu récepteur, (connecteur mâle Futaba le plus souvent)
  • 1 x pour l'accu de démarrage ("câble de charge pour bougies")

A savoir : le connecteur du câble de charge pour bougies a la forme d'une bougie d'allumage et peut être utilisé pour les deux versions d'accus de démarrage.

Carburant

Le carburant des moteurs thermiques se compose de méthanol, de nitrométhane et d'huile lubrifiante. Plus la part de Nitro est élevé dans le carburant, plus le moteur est puissant.

En règle générale, les mélanges contiennent entre 15% minimum et 25% maximum de nitrométhane. Nous recommandons pour les débutants un mélange de nitrométhane, d'huile de ricin et d'huiles synthétiques à hauteur de 15%.

Un carburant avec un part de 25% de nitrométhane n'est en effet pas nécessaire pour les débutants.

Bougies de préchauffage

L'indice thermique de la bougie influence en grande partie les caractéristiques de fonctionnement du moteur. On distingue différents types de bougies selon leur indice thermique :

  • chaudes (N° 1 à 2)
  • intermédiaires (N° 3 à 4)
  • froides (à partir de N° 5)

L'indice thermique indiqué sur la bougie peut varier selon le producteur. La pratique veut toutefois que l'on utilise plutôt en hiver des bougies "plus chaudes" et en été des bougies "plus froides".

Des bougies plus froides peuvent être utilisées dans un carburateur avec une composition plus riche en huile (par exemple en été, où le carburateur doit en plus refroidir). En règle générale, des bougies plus chaudes entrainent un régime maximum plus élevé, mais elles sont moins tolérantes en ce qui concerne l'éventail des composants du mélange. Les moteurs qui contiennent trop d'huile rendent facilement l'âme.

En tant que débutant, vous devriez donc vous constituer un assortiment de bougies. En effet, c'est en faisant de nombreuses expériences que vous parviendrez à trouver la combinaison idéale pour votre bolide. La Série Rossi : R3, R4, R5 ( » Voir la gamme Rossi )  est parfaite pour commencer la pratique.

À savoir : les bougies d'allumage sont souvent appelées à tort "bougies d'allumage". Elles ne s'allument pas, mais elles commencent à devenir incandescentes quand on les connecte au soquet de préchauffage à pinces.

Conseil de pro : de nombreuses bougies sont certes concues pour supporter seulement 1,5 V, mais elles supportent aisément 2 V dans la plupart des cas.

Tournevis plat

Pour règler le pointeau du carburateur, vous pouvez utiliser un tournevis plat à tige longue d'environ 4mm de largeur.

Chargeur pour accus

On l'utilise pour charger l'accu émetteur (100 - 800 mAh), l'accu récepteur (100 - 2000 mAh) et l'accu de démarrage (1000 mAh).

Si vous ne conduisez que des modèles thermiques, vous pouvez utiliser un chargeur universel » sans aucun problème.

Boîtier de démarrage (en option)

Un boîtier de démarrage permet de mettre en marche le moteur thermique de votre modèle réduit en un tour de main même sans démarreur à tirette.

Il n'y a pas plus efficace : un moteur à couple puissant et une large courroie crantée, positionnée profondément, permettent d'obtenir des reprises moteur maximales au démarrage.

Grâce à un volant moteur réglable, il est possible de démarrer de nombreux types de véhicules avec un seul et même boîtier de démarrage.

[ vers le haut ]

Le rodage, un indispensable

Pourquoi un moteur a t-il besoin d'une période de rodage ?

Roder votre moteur augmente sa durée de vie

Un moteur comporte un grand nombre de pièces. La surface de ces différentes pièces n'est pas entièrement plane en raison de la tolérance de fabrication par exemple.

L'aspect "brut" de cette surface pose problème, car elle empêche les pièces mobiles de glisser lorsque ces dernières se touchent.

En respectant la phase de rodage du moteur, vous vous débarassez de toutes ces petites imperfections. En d'autres termes, les surfaces des pièces mobiles de votre moteur s'adaptent parfaitement entre elles.

Un moteur bien rodé a une durée de vie plus élevée qu'un moteur mal rodé grâce à ses meileures "propriétés de glisse".

Moteur thermique

À savoir : afin de contrer la tolérance de fabrication, nous vous recommandons de choisir un piston légèrement trop grand pour le manchon meulé en cône.

Procédure de rodage

Préparation du moteur

Étape 1 : installez d'abord une bougie froide (R5).

Étape 2 : dévissez le pointeau du carburateur à partir de sa position fermée de 4 à 5 tours. (Le réglage à la fabrication ne consiste souvent qu'en 3 à 4 tours.) La procédure débute avec ce réglage !

Réglage du carburateur

Vous devez régler le trim pour que la valve à air ait un interstice de 1 mm environ pour un carburateur fermé. Enlevez le filtre à air UNIQUEMENT en cas de contrôle et remontez-le IMMEDIATEMENT après.

Mise sur béquilles du modèle réduit

Vous devez vérifier que les deux roues puissent tourner librement. Le volant moteur et la roue dentée principale ne doivent en aucun cas se toucher.

Faire le plein

Etape 1 : aspirer le carburant. Si le moteur n'est pas équipé d'une pompe, il faut ôter la gaine du système d'échappement (au niveau du raccord sous pression du tuyeau silicone) et souffler doucement à l'intérieur de celui-ci. Lorsque le gargouillement cesse à l'intérieur du carburateur, le moteur est suffisamment approvisionné en carburant.

Etape 2 : connecter le soquet de préchauffage.

Démarrer

par démarreur à tirette : tirer le démarreur par petits coups puissants. Il est important de ne pas trop tirer le démarreur en arrière afin de ne pas endommager le mécanisme.

par boîtier de démarrage : allumer le boîtier de démarrage et pressez le modèle réduit avec le volant moteur sur le disque du démarreur.

Aperçu d'un moteur

Losrque le moteur se met en marche, déconnectez le soquet de préchauffage.

Au début, il est fort probable que le régime oscille énormément, mais il se stabilisera après quelques instants. Le moteur va brouter un peu, fumer et de l'huile va couler du tuyeau d'échappement. Si ce n'est pas le cas, vous devrez régler le pointeau du carburant pour qu'il soit "plus gras".

Si le moteur ne démarre toujours pas, vous devrez recommencer les réglages à la fabrication, et régler le carburateur "grassement" seulement lorsque le moteur tourne.

Avec ce réglage "gras", le moteur devrait touner au ralenti le temps d'un ou deux réservoirs complets.

Lors des 3 remplissages suivants, donnez de petits coups d'accélération de temps en temps avec la voiture toujours sur béquilles. En accélérant à fond, le régime devrait augmenter très faiblement. Si ce n'est pas le cas, redesserrez légèrement le pointeau du carburateur.

Les 5 à 6 derniers remplissages sont réchauffés par le moteur en marche. Sur une surface goudronnée bien plane, régler les pointeaux du carburateur sur un peu plus "sec" après chaque remplissage pour qu'à la la fin du processsus, le pointeau soit environ à 4 ou 3,5 tours, et les pointeaux de flotteur sur le réglage à la fabrication.

Pendant la période de rodage, veillez à ce que :

  • le moteur refroidisse bien après chaque remplissage du réservoir, pour que les tensions entre les matériaux puissent se résorber.
  • Les réglages du carburateur ne soient effectués que lorsque le moteur tourne et soit bien chaud. En effet, un réglage à froid conduit à la diminution des températures de fonctionnement.
  • Le moteur soit à une température légèrement plus faible que sa température de fonctionnement normale, c'est-à-dire environ entre 80°C et 105°C au maximum) au plus tard après les deux premiers remplissages de carburant. Le mieux est de contrôler la température à l'aide d'un thermomètre ». Une autre méthode de contrôle de la température plus archaïque consiste à presser un doigt humide sur la tête du cylindre. Si cela siffle, le moteur est trop chaud.
  • Pendant toute la durée du rodage, vous évitiez de changer le régime du moteur par à-coups.
  • À la sortie du tuyeau d'échappement, vous ayez toujours un panache de fumée bien visible. Dans le cas contraire, réglez immédiatement le carburateur pour qu'il soit plus gras.
  • Un moteur bien réglé émette toujours un son harmonieux, peu importe le régime utilisé, et qu'il laisse derrière lui un bruit de moteur le plus homogène possible.

Le moteur est maintenant parfaitement rodé. Amusez-vous bien pendant les phases de test !

[ vers le haut ]