Information de notre siège - COVID 19

Information de notre siège - COVID 19

4 mai 2020

Hirschau, april 2020. Mise à jour depuis notre siège social: Grâce aux technologies numériques et à l’omnicanal, l'entreprise, les employés et les partenaires commerciaux ont bien résisté jusqu'à présent à la crise du Coronavirus.

Il y a un mois, le coronavirus a provoqué la fermeture des entreprises dans la plupart des pays d'Europe. C’est maintenant l’heure pour les entreprises commerciales de dresser un premier bilan : « La protection et la santé de nos employés, clients et partenaires commerciaux ont toujours été, et sont toujours, le fil conducteur de nos actions », déclare Ralf Bühler, directeur commercial B2B chez Conrad Electronic. L'équipe interne de gestion de crise, formée pour faire face à divers scénarios de crise et d'urgence, s'est réunie dès la mi-février. Ainsi, Conrad a disposé du temps nécessaire à la mise en place des mesures de précaution face au COVID-19.

L'approche préventive a permis d’organiser le télétravail pour 99,5 % des employés de Conrad en l’espace de trois jours. « En tant que pionnier dans le domaine de la technologie, nous avons initié très tôt la transformation numérique de notre entreprise. La situation exceptionnelle actuelle souligne l'avantage des méthodes de travail numériques pour pouvoir agir rapidement, à tout moment, de n’importe où », déclare le directeur commercial de Conrad.

Malgré la fermeture des magasins en Allemagne et le télétravail des employés, le contact personnel n'est pas négligé chez Conrad Electronic, comme l'explique Ralf Bühler : « Nous sommes convaincus qu'une économie de plate-forme tournée vers l'avenir fonctionne autant avec des personnes qu’avec des machines : nos clients peuvent compter sur des contacts personnels et l’expertise technique de nos conseillers, que ce soit par le biais du service clients ou de nos conseillers commerciaux, qui restent à leur disposition. Nous sommes fiers de pouvoir répondre aux souhaits de nos clients, même en temps de crise ».

La crise du Coronavirus a mis en évidence un phénomène : les plateformes représentent l'avenir !

En ces temps difficiles, le fournisseur omnicanal Conrad Electronic maintient son activité sur Internet : la boutique en ligne fonctionne et est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Une action proactive et des relations ouvertes avec les fournisseurs ont également permis de maintenir des capacités de livraison importantes et de garantir la chaîne d'approvisionnement. « Notre service achats a coopéré dès le début avec notre réseau international de fournisseurs pour garantir la disponibilité des marchandises pour nos clients et pour augmenter les stocks en conséquence », explique Ralf Bühler.

L’esprit Conrad : l’équité entre tous les employés

« Le bon déroulement des opérations est assuré avant tout par le personnel logistique, qui est actuellement très sollicité et qui fait un excellent travail », explique Ralf Bühler. Très tôt, le centre logistique de Conrad a respecté les normes d'hygiène et de sécurité les plus élevées possibles. En outre, tous les employés travaillant dans la logistique recevront une prime pour les mois de mars et d’avril, correspondant à leurs jours de travail sur le site. Ce supplément non-imposable ne sera pas soumis aux cotisations sociales et sera versé avec le salaire du mois suivant. L'esprit d'équipe qui caractérise l'entreprise familiale Conrad depuis des décennies se concrétise aujourd'hui encore : les stagiaires soutiennent leurs collègues de la logistique, qui acceptent eux aussi de travailler le samedi pour assurer une livraison rapide, même en ces temps difficiles.

Conrad Electronic a également recherché des solutions et des aides pour les employés du magasin : « Pour certains collègues travaillant dans les magasins de Wernberg, Nuremberg ou Regensburg, nous avons pu trouver une solution à court terme en déplaçant leur travail vers le centre logistique voisin. Cependant, nous avons dû mettre la majorité des employés des magasins au chômage partiel, à l'exception d'une équipe de base et des conseillers dédiés aux clients professionnels », explique Ralf Bühler. Afin de soutenir activement les employés travaillant dans les magasins Conrad en Allemagne, l'équipe de direction et le comité d'entreprise ont convenu de porter l'indemnité de chômage partiel à 80 %. En outre, un fonds de secours d'urgence a été créé pour les employés rencontrant des difficultés financières suite au chômage partiel.

Solidarité et équité avec les partenaires commerciaux

« En tant qu'entreprise familiale traditionnelle, Conrad s’attache à établir une relation de confiance avec ses partenaires, et cela est particulièrement vrai dans les moments difficiles », déclare Ralf Bühler. En conséquence, la direction de Conrad n'a jamais envisagé de réduire les loyers dus pour les magasins sans accord préalable. « Même en temps de crise, notre comportement d'entreprise responsable consiste à mener des discussions transparentes avec nos partenaires commerciaux afin de trouver des moyens de gérer la situation d'une manière équitable pour les deux parties », poursuit Ralf Bühler. Il en va de même pour les fabricants et les fournisseurs : « Dès le début de la crise, nous avons maintenu toutes les commandes, nous n'avons rien annulé, nous avons accepté les marchandises comme convenu et nous les avons payées selon les modalités habituelles. À une époque où le commerce stationnaire disparaît progressivement, Conrad offre de bonnes opportunités de vente aux fournisseurs grâce à ses canaux en ligne attrayants.
Dans des moments comme celui que nous traversons, il est important de se serrer les coudes et de rester forts ensemble. C'est ainsi que l’on reconnaît ses vrais partenaires et c'est exactement ce dont on a besoin actuellement.