Accès à Conradpro.fr | Newsletter
Commande directe | Aide & services
Partenaire de toutes vos idées --- 750 000 références --- Livraison 24 h --- Satisfait ou remboursé
Prochainement, conrad.fr affichera les prix HT et TTC ... utilisez le switch ! Prochainement, conrad.fr affichera les prix HT et TTC... utilisez le switch !
À la rentrée, conrad.fr affichera les prix HT et TTC... utilisez le switch !
Mon
panier ( 0 )

Toujours plus vite avec l'USB 3.0

A toute vitesse avec l'USB 3.0

Les interfaces USB sont indispensables pour relier un ordinateur à ses périphériques. Le standard 2.0 sorti en 2000 doit désormais laisser de la place au nouveau standard USB Super-Speed 3.0. Les avantages : une vitesse de transfert et une puissance décuplées.

Lorsque le constructeur de microprocesseurs Intel a lancé en 1996 le premier Universal Serial Bus (USB 1.0), celui-ci devait remplacer toutes les interfaces PC externes et proposer une solution de connexion universelle et pratique. Après quelques difficultés de parcours, et plus tard avec l'arrivée en 2000 de l'USB 2.0, ce rêve d'uniformisation est devenu réalité. Disques durs externes, imprimantes, écrans, webcams, souris etc... Dès lors, tout périphérique qui se respecte est doté d’une connexion USB.

Comme les nouvelles applications et les nouveaux appareils nécessitent une vitesse de débit toujours plus importante, le standard 2.0 et son débit de 480 Mo/s a laissé la place à un nouveau format encore plus rapide : l’USB 3.0 Super-Speed !

Des transferts de données à vitesse grand V

En terme de rapidité, le passage à l’USB Superspeed a été une réelle avancée technologique. Le nouveau standard USB 3.0 offre désormais une vitesse de transfert dix fois supérieure à son prédécesseur 2.0. L’organisation de normalisation « USB Implementers Forum » regroupant des sociétés comme HP, Microsoft ou Intel, annonçait lors de la mise en service de ce nouveau format USB qu’il permettrait d’atteindre théoriquement un débit de 5000 Mo/s et une vitesse de transfert 1,6 x plus rapide qu’avec eSATA.

L’utilisation de lecteurs flash ou de disques durs externes devint alors l’alternative ultime pour un partage illimité de nos données. L’USB 2.0 permettait de transférer des données d’un disque dur externe à un taux maximal de 35 Mo par seconde – l’USB 3.0 permettra un transfert de 120 Mo par seconde. Dans la pratique, transférer un gros fichier vidéo de 25 Go (deux heures de film) en qualité HD ne prendra plus 14 minutes, comme c’était le cas avec l’USB 2.0, mais seulement 4 minutes.

Ce débit énorme permettra évidemment de développer l’utilisation d’appareils photos et caméras numériques, de lecteurs Blu-Ray et de webcams à haute résolution. Grâce à l’USB 3.0, tous ces appareils mettront désormais moins de temps à transférer plus de données vers votre ordinateur.

Les autres avantages

Bien évidemment, le succès de l’USB Superspeed ne se résume pas seulement à sa grande vitesse de transfert de données. L’alimentation électrique de périphériques toujours plus gourmands en énergie s’en trouve également améliorée. Avec cette nouvelle connexion de bus, les appareils connectés puiseront jusqu’à 80% plus d’énergie qu’avec la précédente interface 2.0. Ce qui laisse à disposition une intensité de 150 mA par appareil. Selon le besoin, 900 mA peuvent être alloués aux appareils – un grand plus lorsqu’on a besoin de recharger un appareil mobile.

Dans le même temps, le standard USB 3.0 se voit devenir bien plus efficient énergétiquement que les versions précédentes. Par exemple, les modes veille et les nouvelles fonctions de gestion énergétique des appareils permettent une consommation électrique moindre. La tension d’utilisation des appareils descendra de 4,4 V à 4 V.

Ses atouts cachés

La plus grande révolution : Les anciens appareils USB peuvent toujours être utilisés sans problème et sans perte de vitesse car l’USB 3.0 est totalement compatible avec les versions précédentes. A l’inverse, il est également possible d’utiliser de nouveaux appareils 3.0 sur d’anciens ports 1.0/1.1 ou 2.0. Ce n’est cependant pas le cas des connecteurs Mini-B, Micro-B et Mini-A. Leur construction permet en effet d’enficher les anciennes fiches dans les nouveaux ports 3.0, mais à l’inverse, les nouvelles fiches USB ne sont pas compatibles avec les anciens ports.

L’ USB 3.0 se différencie énormément du 2.0 en terme de technologie et en terme de vie intérieure des câbles et des fiches. Chez l’USB 3.0, la technologie utilisée ressemble fortement à celle utilisée pour la « PCI Express 2.0 » ou la « SerialATa ». Est utilisée ici une transmission Full-Duplex sur des paires différentielles séparées par une paire « non-SuperSpeed ».

En d’autres termes, les câbles USB 3.0 sont équipés de deux fils pour l’électricité et la terre ainsi que deux fils pour les données non-SuperSpeed. En outre, ils sont équipés de 4 fils (2 pour l’émission, 2 pour la réception) pour les données SuperSpeed et un fil de blindage pour diminuer les interférences. Il n’est donc pas surprenant que voir que les câbles USB 3.0 (en général de couleur bleue) sont d’un diamètre légèrement supérieur aux câbles de version antérieure.

Mis à part la lègère contrainte qui fait que seuls les câbles de 3 mètres de longueur sont adaptés à un transfert en mode SuperSpeed, la success story de l’USB 3.0 était prédestinée. Ses nombreux avantages offrent aux utilisateurs et aux développeurs des possibilités réellement inouïes.

Aperçu des différents types de connecteur USB 3.0

A toute vitesse avec l'USB 3.0 A toute vitesse avec l'USB 3.0

Processeurs socket 1155 (Intel)

Processeurs socket 1156 (Intel)

Processeurs socket 1366 (Intel)