Conseils

Ce que l'on dénomme commutateur réseau est plus couramment appelé un relais réseau ou un switch réseau. C'est un dispositif qui est souvent confondu avec le routeur, mais en réalité, le switch informatique travaille à un niveau autre, le niveau de commutation de transport de trame. Contrairement à un routeur, un relais réseau ne s'occupe pas d'adressage IP, ne gère pas des transferts de paquets TCP/IP, ne gère pas de protocole NAT (Network Adress Translation, sous-adressage IP, en quelque sorte) et ne contient pas de dispositifs de sécurité de type pare-feu (firewall).

QU'est-ce qu'un commutateur réseau et comment fonctionne-t-il ?

Fait partie de la technique de mise en réseau pour Ethernet . En d'autres termes, un commutateur Ethernet est un répartiteur d'un réseau local (LAN) qui relie les appareils de ce réseau à des fins de transport de données. Ces données sont transmises efficacement avec la commutation de paquets entre les ordinateurs connectés et d'autres appareils réseau tels que les imprimantes, les scanners ou les caméras. Il existe différentes approches pour la gestion des données. Cela se reflète dans les solutions techniques suivantes :

Commutateurs non gérés

Il s'agit de distributeurs qui permettent généralement de connecter les différents composants réseau au réseau en toute simplicité via Plug and Play. Ils fonctionnent sans effort de configuration, n'ont pas besoin d'adresses IP ni d'administrateur. Les réglages de base simples sont généralement réalisés à l'aide de commutateurs DIP. De telles solutions sont plus susceptibles d'être trouvées dans les réseaux domestiques et dans les solutions réseau pour les petits bureaux. Un autre domaine pour l'utilisation de commutateurs non gérés est celui des groupes de travail temporaires qui s'ajoutent aux réseaux lorsque, par exemple, les employés de terrain doivent utiliser le réseau Ethernet de l'entreprise lors de réunions ou encore des parties LAN dans la scène des joueurs.

Commutateur géré;

Ces appareils sont utilisés sur de grands réseaux avec une multitude d'utilisateurs connectés et des exigences de sécurité élevées, ainsi que pour la gestion et la maintenance à distance des appareils sur les réseaux. Les commutateurs gérés offrent de nombreuses fonctions supplémentaires :

Entre autres choses, il est possible d'isoler des participants individuels ou des segments de réseau et de construire des réseaux virtuels (VLAN) au sein de réseaux physiques. De plus, une gestion avancée de la bande passante est possible, permettant d'attribuer des largeurs de bande garanties à des abonnés réseau spécifiques. Les commutateurs gérés gèrent les adresses IP des périphériques réseau connectés et prennent également en charge le protocole SNMP (simple Network Management Protocol), qui permet aux administrateurs de surveiller l'état des connexions afin de pouvoir intervenir en cas d'erreurs ou même d'attaques sur le réseau. Pour cela, ces commutateurs sont accessibles à l'aide de navigateurs Web. Cela permet une configuration simple des nombreux paramètres.

Dans le domaine industriel, les commutateurs réseau disposent souvent d'une alimentation redondante pour augmenter la résistance.

Dans notre boutique en ligne, nous vous proposons des commutateurs gérés et non gérés dans un large choix.

Différences entre le commutateur et le concentrateur

Le hub et le switch ont la même commune qu'un routeur ou un modem DSL avec ports pour échanger des données sur des réseaux informatiques.

Un hub envoie les données à n'importe quel périphérique réseau connecté en tant que solution de connexion réseau technique la plus simple. Tous ces appareils partagent la bande passante utilisable du concentrateur. La communication s'effectue toujours l'une après l'autre en tant que requête ou réponse. Lorsqu'un appareil dispose d'une grande quantité de données « occupé », la bande passante est réduite pour tous les autres abonnés du réseau. Entre-temps, on utilise cette technologie Hub principalement pour diffuser des contenus multimédias : un « émetteur » transmet à tous les appareils connectés (réseau). Un hub est - très simple - comparable à une multiprise.

Un commutateur « prend » ses propres décisions quant à la manière dont les paquets de données sont transmis. Il n'envoie pas tout simplement à tout le monde, mais uniquement au port du périphérique réseau sélectionné. Chaque port peut communiquer indépendamment de n'importe quel autre. Chaque appareil du réseau dispose d'une adresse réseau à attribuer de manière unique (MAC, Media Access Control) et de ports associés qui sont enregistrés dans une table d'adresse source (SAT). Les commutateurs peuvent envoyer et recevoir des paquets de données simultanément. Le grand avantage : lorsque deux appareils communiquent sur le réseau, la bande passante reste la même pour les autres utilisateurs.

Il existe différentes procédures pour la transmission des données :

  • Cut-through : transfert rapide et immédiat des données sans détection d'erreur
  • Store-and-Forward : mise en mémoire tampon et contrôle du paquet de données avant le transfert. C'est un peu plus lent, pour cela, les paquets défectueux peuvent être « démorés ».
  • Combinaison de Cut-through et Store-and-Forward, commandée en interne par le commutateur.
  • Sans fragment : vérifie les 64 premiers octets du paquet de données. Si cette pièce est sans erreur, les données sont transmises. Cette procédure est rarement utilisée.
     

Le taux de transfert des données est particulièrement élevé avec la mise en mémoire tampon des paquets de données (cache) et le fonctionnement en duplex. Grâce à la gestion active des données, beaucoup plus de ports sont possibles que dans les concentrateurs. Ainsi, les commutateurs sont pour ainsi dire obligatoires pour les grands réseaux.

Les inconvénients des commutateurs sont les suivants :

  • Le temps de latence est beaucoup plus élevé pour un commutateur Ethernet que pour un concentrateur. Le commutateur doit d'abord trouver le port de livraison correct à l'aide d'une méthode définie de sa table d'adresse interne.
  • L'administration des réseaux et le dépannage de ceux-ci sont plus coûteux.

Types de commutateurs réseau et critères de sélection

Dans notre boutique en ligne, vous pouvez sélectionner des propriétés de base dans l'option de filtre « catégorie ». Cela inclut, entre autres, la capacité de montage dans un rack 19 pouces, les possibilités d'extension, la gestion des médias et les accessoires. Les commutateurs pour applications industrielles sont conçus pour un point séparé.

L'alimentation électrique est très variable et s'étend des blocs d'alimentation mâle ou rail DIN aux blocs de jonction, USB ou même via le réseau jusqu'à la connexion basse tension directe. Respectez également la fonction PoE. Avec « Power over Ethernet », le commutateur obtient sa tension de fonctionnement via le réseau de données. Pour ce faire, l'alimentation doit être fournie dans la ligne de données. Cela permet d'économiser des coûts d'installation et de simplifier l'utilisation de l'alimentation sans coupure (UPS). PoE est normalisé selon les normes IEEE et est utilisé par les appareils réseau qui ont besoin de peu de puissance, par exemple les téléphones VoIP et les caméras IP.

Le nombre de ports Ethernet est un critère d'achat important car il dépend de la quantité d'appareils réseau. Les commutateurs réseau avec un seul port Ethernet servent le plus souvent à la transmission de données dans des médias changeants, par exemple de fibre optique à des lignes électriques.

Même en cas de taux de transmission LAN, il ne faut pas chauffer. Il est probable que les exigences en matière de vitesses de transmission continuent de croître. Des commutateurs jusqu'à 10 Gigabit par seconde sont déjà disponibles.

Notre Conseil pratique : différences de câble

Que les câbles réseau soient un câble Fast Ethernet ou Gigabit Ethernet, il est possible de détecter le nombre de contacts : si huit câbles sont sortis dans la fiche RJ-45, il s'agit d'un câble compatible Gigabit.

Comprendre les termes spéciaux - Autosensing, contrôle de flux IEEE802.3x

Lors de l'achat d'un commutateur réseau, les clients rencontrent souvent des termes spéciaux. Ceux-ci doivent être compris dans les grandes lignes pour l'achat afin de trouver l'appareil optimal. La vitesse maximale prise en charge joue un rôle important à cet égard.


  • La vitesse de transmission automatique des données des appareils est réglée automatiquement. Sur les commutateurs 1 Gbit/s, les appareils à 100 Mbits/s peuvent être utilisés sans problème.
  • Contrôle de flux IEEE802.3x
    ce mécanisme a normalement pour mission d'optimiser le trafic entre les commutateurs et d'empêcher la perte de paquets de données. En termes simples, la fonction synchronise le trafic entre les périphériques. Pour les utilisateurs privés, la technique est rarement utile, mais elle est néanmoins utilisée avec de nombreux commutateurs.
  • QoS
    Quality of service (QoS) garantit une vitesse suffisante pour certains protocoles et ports réseau. C'est particulièrement important lorsque vous travaillez avec la téléphonie IP.
  • VLAN
    cette technique permet de regrouper des appareils sur le réseau en réseaux virtuels. Cette technique n'est nécessaire que dans les entreprises.

Que faut-il observer lors de l'installation et de l'utilisation ?

Le nombre de ports Ethernet doit toujours être très généreux. Vous économisez ainsi un nouvel achat coûteux lors de la connexion d'appareils réseau supplémentaires.

Utilisez uniquement des câbles réseau de haute qualité et les mieux confectionnés. Les câbles Cat-6 et Cat-7 transmettent des données jusqu'à 10 Gigabit par seconde. Attention : les câbles Cat-7 sont en partie équipés de connecteurs qui ne sont pas compatibles avec les prises RJ45.

Ce site Web utilise des cookies.
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Tout refuser
Tout accepter