Conseils

L’entretoise a pour vocation de fixer des éléments à des circuits imprimés. Nous vous proposons plusieurs modèles d’entretoises pour platines électroniques. Des modèles cylindriques aux produits hexagonaux, en passant par des entretoises variables permettant de régler facilement l’écartement entre l’élément et la platine. De nombreuses solutions s’offrent à vous en fonction de vos projets.

L’entretoise de platine cylindrique

C’est l’entretoise la plus facile d’utilisation. Elle se place entre le circuit imprimé et la platine en isolant les 2 éléments l’un de l’autre. Appelée également goujon de distance, elle peut être filetée à l’intérieur ou lisse, pour accueillir tout type de vis. Le goujon de distance sans filetage 526355 réalise un écart de 5 mm et résiste à une température pouvant monter jusqu’à 80°, en cas de surchauffe du circuit imprimé. D’autres écarts sont possibles avec ce même système, jusqu’à 30 mm. Il est fréquent d’isoler une carte mère avec ce modèle.

L’entretoise hexagonale

Faite pour être vissée, avec son filetage intérieur, l’entretoise hexagonale possède la même fonction que sa semblable circulaire. La forme facilite la préhension, surtout lorsqu’il s’agit de petits formats. Nous vous proposons également un modèle hexagonal avec filetage intérieur et extérieur, 534749, pour un vissage dans le circuit et un vissage dans la platine. Cette technique évite l’utilisation de vis très longues et de petits écrous.

L’entretoise de platine variable

Pour éviter de se tromper dans l’évaluation de l’écart à donner, le goujon variable est très intéressant. Sa tête plate supporte aisément la platine. L’article Richco RLCBSC-10-01 autorise un écartement maximal de 10 mm, pour maîtriser l’isolation de votre électronique.

L’entretoise autocollante

Très rapide à utiliser, l’entretoise autocollante se fixe à la platine en un clin d’oeil. Elle vient se fixer sur tous les types de circuits sans besoin de percer. L’autre extrémité vient se fixer par autoblocage dans votre composant. Le modèle autocollant PB Fastener LCBSB-8A offre une cote d’écart de 12,7 mm et vient se placer dans un trou de 4 mm de diamètre. Elle résiste à des températures comprises entre -20 et +50°, pour une utilisation très plurielle.

Les supports de platine en polyamide

Les matériaux en polyamide présentent l’avantage d’être très stable en fonction du temps de polarisation. La matière est parfaite pour isoler des composants et facile à moduler en raison du caractère malléable de ce thermoplastique.

Les axes articulés

Très pratiques pour fixer les platines entre elles, les axes articulés sont en laiton et de forme hexagonale. L’articulation permet d’orienter les cartes sur les circuits imprimés comme vous le souhaitez, en les solidarisant et en isolant les composants les uns des autres. Le modèle articulé 2010/105 M3 présente 2 filetages intérieurs, femelle / femelle, pour un vissage de part et d’autre.

Le goujon d’ancrage

Il s’agit là d’un goujon très spécifique qui permet de fixer une platine sur un bloc. On se rapproche plus du gros œuvre que de l’électronique. Le goujon d’ancrage vient souder une platine à un mur, un plafond ou au sol pour y fixer un autre élément, comme un siège ancré, un escalier ou un vidéoprojecteur. Le goujon Fischer 40943 est une entretoise qui convient à tous les types de surfaces dures.

Ce site Web utilise des cookies.
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.
Tout refuser
Tout accepter