Conseils

Ce texte a été traduit par une machitene.

   

Informations intéressantes sur les résistances PTC 

  • Was a PTC resistance?

  • Quels sont les types et les types de résistances PTC ?

  • Critères d'achat pour les résistances PTC - à quoi s'agit-il ?

  • Notre Conseil pratique : utilisation comme protection contre les surintensités

  • FAQ - questions fréquemment posées sur les résistances PTC

Was a PTC resistance?

Les résistances PTC sont également appelées conducteurs froids. Ils ont un coefficient de température positif (PTC est l'abréviation de température positive coefficient). Ainsi, les résistances représentent le contraire exact des résistances NTC (NTC pour les thermos négatifs) appelées conducteurs chauds. Les résistances PTC dirigent le courant électrique à froid mieux qu'à chaud, leur résistance augmente à mesure que la température augmente. Les résistances, également désignées comme thermistor PTC, sont fabriquées en matériaux céramiques, comme le titane de baryum ou, dans le cas de fusibles à réinitialisation automatique, en polymères.

Les conducteurs froids PTC sont composés de très petits éléments en cristal qui forment des couches de blocage à leurs limites. Si la température de la curie définie est dépassée, la résistance augmente, le conducteur froid devient de plus en plus résistant.

Quels sont les types et les types de résistances PTC ?

Les résistances PTC sont disponibles en différentes versions pour différents domaines d'utilisation. Les types utilisés dans la technologie à couche épaisse en céramique avec des gradients de température presque linéaires sont principalement utilisés comme capteurs à des fins de mesure de la température et de surveillance. Les PTCs à base de céramique et avec une courbe de résistance non linéaire sont utilisés comme protection contre les surintensités, commande de courant d'appel, protection contre les températures excessives et comme éléments chauffants à réglage automatique.

Les résistances à base de polymère servent de fusibles à réinitialisation automatique. Ils ont un coefficient de température très élevé et deviennent presque extrêmement résistant après le dépassement de la température de mesure en raison d'un échauffement propre dû à une surintensité.
Les résistances PTC ont généralement une forme en forme de goutte ou de disque. Les types avec œillet de vissage pour le couplage thermique aux composants ou boîtiers sont également courants.

Critères d'achat pour les résistances PTC - à quoi s'agit-il ?

Le conducteur froid doit être raccordé au moyen de la forme et des dimensions mécaniques appropriées. De plus, il est important que les propriétés électriques s'adaptent à l'application. Ainsi, un conducteur froid optimisé pour la mesure de la température ne convient pas comme protection contre les surcharges et il est possible de l'utiliser comme fusible à réinitialisation automatique. Inversement, il en va de même.

Chaque thermistance possède une zone de travail spécifique dans laquelle elle possède les propriétés souhaitées. La fiche de données correspondante indique la caractéristique de la température de résistance. zu finden ist. La représentation graphique vous permet de choisir facilement la résistance électrique adaptée. L'affectation de la température et de la valeur de résistance est ainsi immédiatement reconnaissable et ne nécessite pas de longues exercices de calcul.

La caractéristique des conducteurs froids est que leur résistance dépend non seulement de la température, mais également de la tension appliquée et, dans une mesure relativement Hohem, de la fréquence de fonctionnement. Vous trouverez également des informations à ce sujet dans la fiche technique du produit.

Notre Conseil pratique : utilisation comme protection contre les surintensités

Les résistances PTC qui agissent comme une protection contre les surintensités peuvent chauffer relativement fortement. Il est donc important que vous les positionnez sur la carte à une distance suffisante des composants sensibles à la chaleur.

    

FAQ - questions fréquemment posées sur les résistances PTC

Pour quelles tensions de fonctionnement les résistances PTC sont-elles adaptées ?

En fonction de la version, les conducteurs froids sont adaptés pour des tensions dans la plage à deux chiffres inférieure jusqu'à quelques centaines de volts pour les applications de tension secteur.
 

Was signifie le terme valeur nominale de résistance ?

Le coefficient de résistance nominal (RR) indique la valeur de résistance en ohms du conducteur froid non chargé à une température définie. Souvent, une valeur de température de 25° C est spécifiée pour cela, puis on peut la reconnaître par exemple à la désignation R25.
 

Pourquoi la valeur de résistance dépend-elle également de la tension ?

Avec des tensions de fonctionnement plus élevées, l'intensité du champ augmente sur les éléments cristallins du composant. Cela réduit la résistance.

Conclusion : comment acheter la résistance adaptée

Veillez à ce que la tension et le courant du conducteur froid soient suffisants. Il convient également de noter que chaque résistance PTC se réchauffe avec l'augmentation du débit de courant. Il faut en tenir compte dès le départ. Si le conducteur froid doit être utilisé pour la détection de températures, c'est-à-dire comme sonde de mesure, des versions avec possibilité de vissage sont disponibles. Cela permet un bon couplage thermique lorsque les températures doivent être saisies par des dissipateurs de chaleur, des carters de moteur, etc. Pour la surveillance directe de la température des bobinages de moteur ou de transformateur, les résistances PTC sont adaptées dans une forme de goutte compacte, car elles peuvent être peu encombrantes dans l'enroulement.

Si la résistance PTC doit être utilisée dans des appareils alimentés en tension secteur ou dans des applications de sécurité, veillez à ce que les marques de contrôle nécessaires, par exemple VDE, soient présentes.