MiWiC > Eco-conception > Fabriquer une VMC solaire

Fabriquer une VMC solaire

 

Avancé

Tuto créé par Gauthier, le 31 janvier 2018

 

J’ai réalisé ce projet car je voulais me familiariser avec la technologie solaire qui est une énergie propre.

De plus, ce projet de VMC me trottait dans la tête depuis un petit moment, c’était l’occasion de le concrétiser !

 

Suivez le guide !

 

 

1

 

L’installation de la VMC :
préparation support panneau solaire

Pour cela, il me faut un rail en acier galvanisé que je coupe en deux longueurs de 30 cm et une longueur de 40 cm.
J’assemble les différentes parties à l’aide de vis + rondelles et écrous, sans oublier d’y ajouter un contre-écrou, afin de former un triangle.
Je réitère l’opération pour le second côté.

 

2

 

fixation support + panneau solaire

Une fois le support terminé, je le fixe solidement au mur avec des chevilles et vis adaptées.

 

3

 

S’en suit le montage du panneau solaire.

J’en profite pour connecter le câble d’alimentation et fixer le panneau solaire au support.

 

4

 

régulateur de charge solaire

J’ai décidé de l’installer à côté de mon tableau électrique.
L’ordre de branchement est le suivant :
consommateur (moteur) (bornes de droite), batterie (borne du milieu) et en dernier le panneau solaire (borne à gauche).
Lors de mes différents essais, je m’aperçois que le moteur fonctionne par saccade. Par conséquent, il me faut ajouter un condensateur permanent.

 

5

 

Ci-dessus, on peut voir le câblage provisoire, le panneau solaire fournit bien une tension (LED jaune), la batterie est à moitié chargée (LED rouge et verte).

 

6

 

Aérateur

Grâce à mon ami Huggy les bons tuyaux, j’ai pu fixer le ventilateur dans un tube PVC de diamètre 100 mm.

 

7

 

 

 

8

 

9

 

Je connecte l’alimentation en passant par mon potentiomètre qui me servira de régulateur.

Il ne me reste plus qu’à le mettre en place dans le conduit et le sceller à l’aide de mousse expansive.

 

10

 

Essai

L’heure de vérité approche, j’actionne l’interrupteur, mon extracteur d’air fonctionne à merveille, je peux aussi faire varier le débit d’air grâce au potentiomètre.

Cette VMC est idéale pour ventiler une pièce ! Finis les courants d’air froid l’hiver.

 

11

 

Évolutions envisagées de la VMC solaire

Le ventilateur étant assez bruyant, mon panneau solaire et ma batterie sous dimensionnés faute de budget, je vais y ajouter un clapet anti retour ainsi qu’une temporisation.
Cela me permettra de gagner en confort acoustique (arrêt programmé la nuit) et énergétique (économie charge batterie + déperdition chaleur grâce au clapet).

 

Lancez-vous !
Une question, une hésitation ? Rejoignez notre communauté Facebook pour échanger sur le sujet !